jeudi 14 janvier 2016

Zoo City de Lauren Beukes

Zoo City de Lauren Beukes


Auteur : Lauren Beukes


Edition : Presses de la cité


336 pages


Date de parution : 7/05/2013


Prix : 17€










La quatre de couv'


Ancienne journaliste et ex-junkie, Zinzi habite Zoo City, un quartier de Johannesburg peuplé de criminels obligés de vivre avec un animal à leur charge. Si l'animale meurt, son propriétaire aussi

"Animalée" après la mort de son frère, dont elle se sent responsable, Zinzi est affublée d'un paresseux symbiotique qui à élu domicile sur son dos.

Elle survit grâce à des arnaques sur Internet et à son talent pour retrouver les choses perdues - mais également les personnes disparues, une activité fort lucrative qu'elle déteste pourtant.

Lorsqu'un producteur célèbre lui demande de rechercher une pop-star dont on est sans nouvelles, Zinzi, à court d'argent, accepte cette mission à contrecœur. Elle espère cependant tenir à son billet de sortie de Zoo City.

Au lieu de cela elle s'enfonce plus encore dans les bas fonds du ghetto...


Pourquoi ce livre


Encore une acquisition réalisée à l'Imaginaute, et une une joli découverte !

Dans le Johannesburg moderne les criminelles subissent le châtiment d'être "animalé". Dès lors un animal est attribué au hasard. Cela peut aller de la gerbille à l'hippopotame, la taille de l'animal ne dépend ni de la récidive ni de la gravité du/des crimes.


Zinzi essaie de survivre autant que faire se peut dans ce ghetto. Elle est sous l'emprise d'un genre de mac à qui elle doit une somme colossale pour le rachat de ses dettes de junkies.

Pour ce faire elle travaille en arnaquant les Occidentaux en mal d'amour et aux comptes en banques chargés. En plus de cette petite activité, grâce à son don, elle retrouve des objets perdus contre une somme modique et des personnes contre une somme beaucoup plus substantielle. 

Malheureusement une affaire trouble d'ado chanteur/junkie va la mettre face aux facettes les plus répugnantes de la perversion humaine.

Pour Zinzi et son paresseux le chemin de la rédemption commence par une traversée de l'enfer sur terre...

J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre. Le fait que le récit prenne place en Afrique du Sud m'a vraiment intrigué. L'univers est à la fois glauque et fascinant, les personnages sont terrifiants et pervers. Je me suis vraiment attachée à l'héroïne. Une histoire prenante et bien ficelé aux frontières du thriller.

Je ne conseillerai pas ce livre aux lecteurs (trices) les plus jeunes ou les plus sensibles, rien n'étant épargné aux personnages autant physiquement que psychologiquement


Extrait



" Sa fourrure et ses griffes exhalent une odeur moussue, désagréable, qui paraît pourtant sèche et propre comparée aux relents de détritus et de moisissures qui remontent de la cage d'escalier."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire